onlinedatingparadox.com
Comprendre Les Femmes Comprendre Les Hommes

En couple faut-il vraiment tout dire à son partenaire ?

Tout se dire dans un couple, être complétement transparent avec son conjoint est pour certain une obligation. Mais faut-il tout dire à son partenaire ?

1 – faut-il tout se dire ?

La confiance est la base de toute relation. C’est un sentiment indispensable à la pérennisation d’une vie à deux. Pour cela, la nécessité de se confier à son conjoint s’impose à tous, et le dire est peu de choses. Toutefois, ce n’est pas toujours facile à faire.

Toute vérité n’étant pas bonne à dire, on se retrouve souvent piégé entre avouer et dissimuler certaines choses. Entre l’aveu et la dissimulation, l’attitude à adopter n’est pas toujours évidente. Faut-il vraiment tout dire ou garder des secrets sous scellé ? Pourquoi faut-il être véridique en toutes circonstances ?

2 – Votre partenaire : le meilleur confident

Celui ou celle que vous avez choisi pour partager votre vie est la personne la mieux placée pour vous comprendre et vous épauler. Le sentiment de proximité qui vous lie est propice aux confidences en tout genre. Votre partenaire est aussi votre meilleur confident.

En effet, votre conjoint est la personne qui peut prétendre le mieux vous connaître, car en principe, il en sait beaucoup sur votre personnalité. Il peut anticiper vos réactions, vos craintes, appréhensions et inquiétudes juste en vous observant de près. Vous le savez certainement, puisque vous êtes appelé à vivre en parfaite harmonie.

Par conséquent, s’il y a bien une personne qui peut vous écouter, vous consoler, vous donner de bons conseils et tout encaisser dans les moments difficiles et délicats, c’est bien votre partenaire, celui ou celle qui vous aime de toute son âme.

3 – La vérité témoigne de la sincérité

La vérité est préférable au mensonge, même si elle n’est pas toujours facile à dire. De ce fait, gardez bien à l’esprit qu’aucune relation durable ne peut se bâtir sur des non-dits et des contrevérités. Alors faut-il tout se dire ?

Les cachoteries, bien qu’elles puissent offrir un répit ou des issues à la dérobée, ne tiennent jamais longtemps et finissent toujours par vous rattraper. Se garder de dire les choses telles qu’elles sont n’est donc qu’un moyen de retarder l’inévitable sans pour autant que les effets en soient amoindris. S’il faut user de métaphore, c’est comme prendre une ascension précoce qui ne ferait qu’aggraver et rendre plus douloureuse la chute. En effet, les mensonges font plus mal que la vérité et peuvent concourir à anéantir toute relation de confiance. D’abord, ils permettent au doute de s’immiscer progressivement. À partir de là, la confiance se fragilise et ne tarde pas à voler en éclats. Il sera ensuite trop tard pour essayer de recoller les morceaux, car retenez-le, la confiance est plus difficile à regagner une fois qu’on l’a perdue.

Vous l’aurez compris, cacher la vérité n’apporte que de malheureuses conséquences, tout le contraire de ce qu’on espérait. Cependant, faire preuve d’un esprit véridique permet d’entretenir au mieux la relation. En effet, rien ne compte plus aux yeux de votre partenaire que votre franchise et votre confiance. Dire la vérité est une façon de témoigner de la considération et de l’intérêt que vous lui portez. Elle met en valeur la sincérité et le bon sens qui constituent les fondamentaux d’une relation durable.

Par contre, le mensonge produit l’effet inverse : après avoir perdu la confiance de votre partenaire, il considérera que vos affirmations sont douteuses et aura du mal à vous croire. Imaginez-vous ce qu’on peut ressentir en perdant tout crédit même pour ses proches les plus intimes ? Étant donné que tout finit par se savoir, est-il nécessaire de se donner autant de peine pour cacher des choses et finir par perdre tout soutien familial ?

4 – La confidence est-elle sans conséquence ?

On a beau en clamer les avantages, mais faut-il tout se dire c’est bien mais ça peut donner libre cours à quelques situations malencontreuses.

D’abord, tout part du principe de l’amour. Bien sûr, on dit que l’amour est aveugle, certes, mais il faut s’efforcer d’être raisonnable. Les sentiments de votre partenaire à votre égard sont-ils sincères ? Cette interrogation prend tout son sens quand on s’imagine que vous pourriez lui faire part de vos secrets les plus intimes ; et qui dit secret dit faiblesse. Tout dire sur vous reviendrait à vous rendre plus vulnérable et manipulable. Ces révélations pourraient donc se retourner contre vous si jamais quelque chose tournait mal entre vous deux. On pourrait s’en servir pour vous faire chanter ou vous causer du tort. Dans ce cas, ne faudrait-il pas aussi faire un peu de réserve ?

Cependant, dans la plupart des couples l’amour existe, ce qui rend d’autant plus ambigu le second aspect des conséquences liées aux confidences. Il y a bien des choses qu’un(e) conjoint(e) ne saurait tolérer comme le mensonge, la calomnie, l’adultère et d’autres formes de trahisons. La question qui se pose est donc de savoir s’il est sage de révéler de tels forfaits au risque de tout perdre. Ce qui est sûr, avouer son tort participe déjà d’un brin de bon sens moral. C’est un mal nécessaire si vous souhaitez avoir plus de chances de regagner la confiance de votre conjoint(e) ou de conserver votre mariage. Pourquoi ? Eh bien, il est toujours mieux qu’il/elle l’apprenne de vous-même plutôt que de quelqu’un d’autre.

5 – Tout est dans la manière si il faut-il tout se dire

Cela ne sert à rien de se dire : il/elle ne le saura jamais. Autant prendre les devants et faire des aveux en toute sincérité plutôt que de laisser le sort vous jouer un mauvais tour.

La manière de faire des confidences compte, si désastreuses soient-elles. Tout dépend de comment l’on s’y prend. Voyez-vous, quand quelqu’un fait mine de se repentir tout en restant impassible et imperturbable, cela n’excite en rien chez son interlocuteur la compassion ou le désir de lui pardonner. Vous devrez donc faire preuve de plus d’ingéniosité dans votre approche. Exprimer son désarroi, ses regrets et ses motifs peut toujours servir, même si tout dépend du tempérament de votre partenaire. C’est donc à vous d’adopter une stratégie bien élaborée à cet effet. N’hésitez pas à l’inviter à une soirée, à organiser un dîner… et pourquoi pas au lieu où vous vous êtes connu ?

Vous pouvez aussi exploiter la notion de la « part de vérité ». Lui dire la vérité, certes, mais en partie. Après tout, ce qui compte, c’est que vous préserviez ce qui a de la valeur pour vous. Évitez autant que possible les détails qui pourraient tout gâcher, mais ne les niez surtout pas s’ils sont découverts. Tout compte fait, vous êtes ensemble pour le meilleur et pour le pire. Si ce n’est le cas, alors votre partenaire ne vous convient peut-être pas.

En espérant que cet article vous aidera à faire le choix : faut-il tout se dire ?

Related posts

Cas pratique : comment savoir si votre homme est sérieux ou pas

Les 4 règles du bonheur en couple

Comment les hommes tombent amoureux ?

Les causes du désamour : les 6 choses à connaître